Top 10 Meilleur Télescope 2021

Difficile de faire un choix pour votre nouveau Télescope ? Nous avons rédigé ce guide d’achat spécial Télescope pour vous aider, avec le TOP10 des meilleures ventes du moment, des tests, des avis… Comme dans tous nos guides d’achats, nous avons fait le maximum pour vous aider à choisir le meilleur Télescope !

Notre sélection de télescope

Guide d’achat téléscope

Vous souhaitez observer avec précision les belles étoiles du ciel nocturne? Il vous faut tout d’abord un télescope. Il existe de nombreuses variations de télescope ou de lunettes astronomiques disponibles aux sky watcher. Alors avant de songer à acquérir son instrument d’astronomie, il est important de se familiariser avec les différentes caractéristiques et critères de choix. Ainsi, nous avons préparé une information complète pour vous donner une satisfaction totale. Ce guide d’achat vous permet en même temps de trouver le premier télescope qui convient à vos objectifs d’astronomie.

Télescope et lunette astronomique : quelle différence ?

Ces deux instruments servent à observer l’astronomie, ils fonctionnent donc de manière similaire. Ils permettent au passionné d’astronomie et à un astronome d’apprécier de nombreux objets célestes, d’un amas d’étoiles comme les pléiades, les étoiles filantes. En revanche, ce sont des appareils conçus différemment :

Le télescope

Il dispose d’un miroir principal, qui assure la fonction de concentration et de collecte de lumière réfléchie venant des astres. C’est pourquoi on l’appelle un télescope réflecteur. Le télescope spacieux est idéal pour observer le fonctionnement de notre système solaire et le satellite.

La lunette astronomique

Sa pièce optique principale est l’objectif. Il s’agit d’un groupe de lentilles de Barlow installées à l’avant de l’appareil permettant de réfracter les rayons lumineux. La lumière venant des astres passe à travers cet objectif et se concentre ensuite sur l’oculaire. On peut aussi appeler la lunette un télescope réfracteur.

Par rapport aux jumelles, le champ de vision offert par le télescope et la lunette astronomique est réduit. Les jumelles conviennent parfaitement aux astronomes débutants. Elles sont très prisées par de nombreux clubs d’astronomie. Toutefois, celles-ci s’avèrent moins intéressantes pour l’observation planétaire ou l’observation du ciel profond.

Quelles sont les caractéristiques d’un télescope ?

Un télescope est constitué d’une monture, d’un trépied et d’un tube optique. Il convient de bien connaître les caractéristiques techniques de ces éléments afin de choisir correctement son instrument.

La monture

Il s’agit d’un composant important, car il permet de soutenir le télescope pour éviter les vibrations qui peuvent gêner l’observation. La monture peut diriger l’instrument vers une région bien précise. Grâce à elle, vous pouvez pointer et suivre les objets du ciel. Il existe trois types de montures :

  • La monture équatoriale
  • La plus propice pour pratiquer l’astrophotographie, elle vous permet de suivre confortablement le mouvement de l’astre et la rotation de la Terre. Il est possible d’ajouter un moteur électrique pour bénéficier d’un suivi automatique. Avec la monture équatoriale, vous pouvez vous initier aux coordonnées voûte céleste. Pour les amateurs d’astrophotographie ou les astronomes professionnels, mieux vaut se tourner vers les montures de haute précision pour garantir un bon suivi.

  • La monture azimutale
  • La monture azimutale est plus facile à utiliser grâce à ses mouvements haut/bas et gauche/droite. Malgré sa simplicité, elle reste un élément parfait permettant d’observer un objet céleste, des Astéroïdes. Vous pouvez aussi vous en servir pour regarder le ciel pendant la nuit des étoiles et en pleine lune. Pourtant, elle ne convient pas aux astronomes amateurs qui cherchent à faire l’astrophotographie.

  • La monture Dobson
  • Elle constitue la variante de la monture azimutale. Bien qu’elle soit rustique, son utilisation est à la fois efficace et facile. Son mécanisme basique de friction peut vous garantir un pointage précis. Economique, la monture Dobson est en bois, elle est idéale pour les observateurs débutants.

Quel que soit le type de monture que vous choisissez, préférez les modèles pourvus d’un système Goto. Bien plus qu’un simple boîtier électronique, ce système automatique peut transformer votre télescope en robot. Il suffit d’entrer les données dans le boîtier informatique et le télescope spatial se dirige tout seul dans la meilleure direction. Il ne vous reste plus qu’à observer le soleil, Moon, ou encore les objets invisibles à l’?il nu comme les galaxies et les planètes à savoir Saturne, Jupiter, Vénus, etc.

Le trépied

Le trépied a pour rôle de maintenir le matériel d’observation. Il faut s’assurer donc qu’il soit à la fois robuste et solide. Privilégiez les trépieds en aluminium pour assurer une grande stabilité.

Le tube optique

Le tube optique est composé de miroirs (miroir primaire et miroir secondaire) et d’un chercheur (une petite lunette). Portable et moins encombrant, ce dernier permet de pointer facilement la cible à observer. Le porte-oculaire est aussi fixé sur le tube optique. Il s’agit d’un élément qui accueille l’oculaire. On peut placer un renvoi coudé pour éviter de se tordre le cou lorsque l’appareil est pointé vers le ciel profond.

Choisir son meilleur télescope : les deux paramètres essentiels

On désigne un matériel d’observation par le couple diamètre/ focale. Alors qu’il s’agit d’un télescope ou d’une lunette astronomique, le diamètre et l’objectif sont des critères importants à considérer.

Le diamètre

Exprimé en millimètre, le diamètre conditionne la qualité de l’image. Plus il est grand, plus la luminosité et la résolution augmentent. Ce paramètre détermine en même temps la finesse des images astronomiques collectées. Un grand diamètre vous offrira des images plus fines. Pour les passionnés de ciel, misez sur les télescopes spatiaux de gros diamètre comme le télescope de Newtown pour télescoper les galaxies les plus lointaines. Ils permettent aussi d’observer de loin le système solaire, l’atmosphère terrestre et le planétarium.

A quoi sert la focale ?

La longueur focale correspond à la distance que parcourent les rayons lumineux dans le tube optique. Elle influence l’encombrement de l’instrument d’observation. Elle peut également influencer le grossissement obtenu. En ce qui concerne ce dernier, on peut le considérer comme un critère ajustable. Sachez que le faible grossissement est beaucoup plus approprié que le grossissement trop élevé. En effet, plus l’objet est grossi, moins il est visible, car le fort grossissement rend les images astronomiques moins lumineuses, moins brillantes, voire floues.

Top des ventes

Dernière mise à jour : 2021-07-27 02:47:35